Tour statistique n°16/17 : Tendances passes, tirs & dribbles (2)

 

Deux journées plus tard, Angers et le Gazélec ne ralentissent toujours pas tandis que Lyon, à l’inverse, fait du surplace. Au milieu des surprises de cette saison, les clubs plus habitués aux hauts du classement que sont Marseille et Monaco remontent petit à petit.

Cette semaine, on va reparler des tendances en termes de tirs, passes ou dribbles des 6 dernières saisons de Ligue 1 après le compte-rendu statistique de la 2ème journée.

Les matchs

Nice – Paris Saint-Germain : 0 – 3

Lyon – Angers : 0 – 2

Toulouse – Lorient : 2 – 3

Reims – Troyes : 1 – 1

GFC Ajaccio – Nantes : 1 – 1

Caen – Lille : 1 – 2

Bastia – Monaco : 1 – 2

Marseille – Montpellier : 2 – 2

Bordeaux – Guingamp : 1 – 0

Saint-Etienne – Rennes : 1 – 1

Cliquez sur les scores pour accéder aux simulations du match (en utilisant les ExpGoals).

Zoom sur

Je voulais faire un retour sur l’article de la 2ème journée qui s’intéressait aux tendances en Ligue 1 en termes de tirs, passes ou dribbles. J’avais indiqué les chiffres après deux matchs pour information mais il était difficile de tirer des conclusions aussi tôt, ce qui est possible maintenant.

Tirs

Alors que j’expliquais que le manque de buts par rapport à la saison précédente venait principalement d’un taux de conversion extrêmement faible (7,2%) celui-ci a remonté jusqu’à 9,9% mais reste légèrement plus faible qu’en 2014/2015. Automatiquement, le nombre de buts est aussi plus petit mais on est sur des détails.

Au niveau des tirs et des tirs cadrés, on assiste à une inversion de la tendance sur les deux dernières saisons et le nombre de tirs cadrés a presque rattrapé sa valeur de 2009/2010. Il serait intéressant de faire le même exercice sur une période plus grande et je m’y attellerai probablement dans un futur proche.

Passes

passes

Le nombre de passes dans chaque match étant beaucoup plus important que pour les tirs, les tendances évoquées dans l’article de la 2ème journée se sont confirmées.

Le nombre total de passes dans chaque match est donc en constante progression, preuve d’un rythme toujours plus élevé quand il s’agit de transmettre le ballon. Pour ce qui est de la différence nette concernant le nombre de passes longues, entre la période 2009/2010 à 2013/2014 et 2014/2015 à 2015/2016, on peut imaginer que Opta (ceux qui fournissent ces statistiques) a pu changer en partie ses critères de ce qu’est une « passe longue ».

Dribbles

dribbles

Là aussi, on assiste à une grosse différence dans le nombre total de dribbles depuis la saison 2014/2015. Alors que j’imaginais que l’année dernière pouvait être une exception, la suite de la saison m’a fait mentir avec un total de dribbles assez stable mais une progression nette des dribbles réussis.

Ce nombre de dribbles réussis confirme encore plus la tendance du pourcentage de dribbles réussis, en hausse pratiquement constante depuis 2009/2010 et qui est donc passé de 43,3% à 56,1%.

Zones tirs

Même si le pourcentage de tirs en-dehors de la surface est en légère augmentation sur ce début de saison, principalement grâce au Gazélec (53,6% de tirs à l’extérieur de la surface), on reste sur une tendance globale à moins de tirs lointains.

Pour être plus précis, j’estime que la distance moyenne des tirs est passée de 24,2m lors de la saison 2012/2013 à 23,6m pour ce début de saison.

Conclusion

Une bonne partie de ces évolutions sont, au final, assez instinctives : le nombre de passes par match a augmenté, surtout les passes courtes, le nombre de tir a plutôt baissé mais ils sont plus souvent à l’intérieur de la surface.

Il était moins évident d’imaginer une augmentation aussi nette du nombre de dribbles par match mais il est intéressant de voir le pourcentage de réussite de ces dribbles monter aussi régulièrement.

Statistique Matchs 1 à 19 Matchs 20 à 38
Tirs 23,4 23,6
Cadrés 8,0 8,1
Buts 2,4 2,4
Conversion% 10,3 10,2
xGoals 2,4 2,4

Pour conclure, j’ai regardé rapidement s’il y avait des raisons d’imaginer voir plus de buts en première ou en seconde partie de saison, à mesure que les luttes pour le titre, pour l’Europe ou pour éviter la relégation se précisent mais rien dans les chiffres ne semble indiquer une différence, que ce soit au niveau des tirs ou des buts.

 

Vous pouvez accéder au classement complet interactif par ici : Classement statistique (Ligue 1 – 17ème journée)

On se retrouve rapidement pour les deux journées avant la moitié de la saison et avant la petite pause pour les fêtes de fin d’année.

Une réflexion sur “Tour statistique n°16/17 : Tendances passes, tirs & dribbles (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *